Archive | faits RSS feed for this section

Évitons les mauvaises rivières urbaines !

2 Juil

Vous avez peut-être été choqués de constater comme nous que le Beukenberg que nous affectionnons était en travaux… partiellement dépavé… totalement dépavé bientôt…

On pourrait déjà s’étonner de l’intelligence qui consiste à mettre les tas de sable et de ciment juste en amont d’une taque d’égout, habitude contestée à de maintes reprises chez les services communaux qui par ailleurs s’étonnent de l’engorgement pharamineux des égouts en aval. Mais bon…

Mais, plus grave.
Lors du premier pavement de l’actuelle rue Van Pé, au XIXème siècle, la TOTALITE des pavés a été arrachée lors du premier orage. Forte de cette expérience, la jeune Commune de Forest avait pavé le Beukenberg d’une façon tout à fait particulière : les pavés sont tous inclinés de façon à présenter une arête de 2cm vers l’amont.

De ce fait, nous circulons sur les arêtes des pavés et pas sur leur surface plate. Et chaque arête représente un mini-barrage qui empêche les eaux de dévaler avec trop de vitesse vers la rue Van Pé déjà bien touchée par les eaux qui dévalent de Victor Rousseau. Regardez bien la photo, ces arêtes freinent même la course des gravillons…


Aujourd’hui, en asphaltant cette rue, on ajoute un toboggan style Aqualibi vers la Place St Denis…

L’Echevin en charge, Marc Loewenstein, nous dit qu’aucun habitant ne s’y est opposé lors de l’enquête publique. Mais est-ce bien le rôle des habitants d’être intelligents à la place des services communaux spécialisés en la matière ? Faut-il que toujours nous nous opposions en nous calant dans ces rôles d’habitants combatifs que par ailleurs vous tenez à distance ?

On nous dit qu’il y aura un avaloir en bas de la pente. Mais quand la gueule est pleine et que les taques d’égout sautent comme des puces sur la Place St Denis, à quoi rime un avaloir de plus ?

Nous perdons un chemin doux de valeur.
Nous gagnons un raccourci  à bagnoles vrombissantes.
Nous souffrirons tous d’autant d’eau en plus dans le canyon de Van Pé.

Commune, où est ta cohérence ?

Inondations à St Denis, 7 juin 2016

8 Juin

Françoise DEBATTY

Je vous propose les mesures relevées ce 7 juin à différents endroits autour de St Denis et quelques remarques depuis mon point de vue d’habitante.

Je ne manquerai pas de vous faire parvenir d’autres éléments aujourd’hui s’ils semblent importants.

Merci de noter que depuis la mise en service du BOF, des inondations se sont produites le 15 mai 2012, le 20 mai 2012, le 19 juin 2012, le 8 mai 2013, le 28 mai 2013 et ce 7 juin 2016. Douze heures après la première inondation, le niveau du bassin a à peine baissé (12.236m3).

  • La STEP-SUD a enregistré un très faible débit à la sortie Anderlecht juste avant la montée des eaux dans les maisons de St Denis (voir graphique 1 Flowbru).
  • Les clapets anti-retour se sont fermés à l’entrée des maisons particulières peu avant 18:15, entraînant les inondations sans grande gravité par les eaux des jardins et toitures
    Dans l’égout de la place St Denis (CV1-2), la montée des eaux a été brusque à 17:54 avec un pic maximal à 18:16 (1051mm).
  • Les maisons sans clapets ni protection ont subi des refoulements d’égout de 3 à 10cm suivant les cas.
  • Le piezzo Dries 19 a enregistré une montée de 14cm des eaux claires sous les maisons (19:41). Ce niveau est ensuite progressivement redescendu sans être revenu à son niveau initial le 8/6 à 5:15.
  • Le piezzo Koolhofbeek, à front de rue, a montré une variation des eaux claires sous le sol de 17cm entre 21 : et 22:20.
  • Alors que la plupart des indicateurs (Uccle, Drogenbos, Anderlecht) étaient revenus sensiblement à la normale ce 8/6/16 à 4h du matin, les niveaux suivant montrent à peine un début de décrue, ce qui laisse notre quartier en réel danger en cas de retour de l’orage :
    • du BOF de Forest (graphique 2 Flowbru)
    • du Geleitsbeek  (Luttre) (graphique 3 Flowbru)
    • de la Senne (Paepsem) (graphique 4 Flowbru)

 

 

 

Inondations du 3 septembre 2011

4 Sep

Vous pouvez témoigner dans le commentaires sous cet article.

Vous n’êtes pas obligé d’indiquer le numéro dans votre rue, mais il est intéressant de recueillir des informations localisées.

Merci.

:::::::::::::::::

– Rue St Denis : comme d’habitude, de l’eau dans les caves (± 20 cm), d’abord claire, ensuite souillée (égouts). L’avaloir est toujours bouché.

Pluies de la nuit du 21 mai 2011

22 Mai

On nous signale une « nuit un peu mouillée » à la rue St Denis, avec 2cm d’eau sale dans certaines caves.

Les avaloirs sont bouchés dans cette rue.

Les by-pass semblent déjà nous aider

3 Août

Après l’orage du  14 juillet 2010, 700m3 d’eau ont été récupérés dans le by-pass de la rue de Hal/ rue des Abbesses : c’est autant de moins pour les maisons !

On peut voir ici un progrès : si tout fonctionne bien, nous sommes délestés d’une partie de l’eau des égouts qui file par les deux by-pass.

Mais encore faut-il vider les by-pass après, les entretenir ! Les by-pass auraient déjà du fonctionner le 10/7 (ouverture la veille), — mais « on » avait oublié une grille à l’entrée qui, à force de déchets, a empêché l’eau de filer vers le collecteur de délestage…

A noter qu’il y a aussi un gros problème de « niveau » qui fait que certaines maisons sont allégées et d’autres non (nous en reparlerons plus tard).

Pour info :

– Le collecteur allant vers le bassin d’orage peut accueillir environ 2.100m3. Ce volume peut venir :

  • du by-pass Abbesses (à l’angle Abbesses/St Denis, soulagement de la rue St Denis),
  • et du by-pass Hal (angle Hal/Eau soulagement de la psD côté Maroquinerie et Driies, Trésignies, Eau, Hal).

– Le collecteur allant vers le bassin d’orage est ouvert depuis le 10 juillet, mais le bassin d’orage n’est pas encore opérationnel : actuellement le collecteur sert de « réserve ». Pour l’instant, il est vidé après chaque inondation (jusqu’ici : le 10 juillet et le 14 juillet).

Ensablement des égouts

1 Août

Une source des problèmes d’inondation est sans doute l’ensablement excessif des égouts du bas de Forest.

Cet ensablement accentué en cas de très faible pente en finale et avec des contre-pentes au passage.

Ces images montrent qu’il faudrait sans doute nettoyer ce sable après chaque orage.

De Ensablement des égouts, été 2010

Une balle de tennis dans l’avaloir de la rue Marie de Bourgogne.
Elle a donc flotté depuis Forest Domaine jusqu’en bas… significatif, non ?

De Ensablement des égouts, été 2010

Inondation d’été n°1, samedi 10 juillet 2010

11 Juil

Hier soir vers 20h, courte mais intense pluie. Des maisons touchées dans le quartier St Denis…

Le « by-pass » de la rue de Hal n’a pas fonctionné.

Le 13/7 : Vivaqua retire une grille du by-pass, toute encombrée de détritus variés : pompage du contenu du by-pass.

Merci de laisser votre témoignage ci-dessous (dans un commentaire) : cela nous permet de documenter les évènements.