Octobre 2009, état des lieux, dernières infos

26 Oct

Voici une série d’informations que nous pouvons confirmer :

  1. C’est bien Audi qui curera les 150m restant sous l’usine. Le budget de 20.000€ est bien celui qui est nécessaire.
    L’égout est bétonné sur 3 flancs seulement à cet endroit, et a été couvert avec du géo-textile + armature métallique avant la construction de l’usine. C’est ce géo-textile qui s’est effondré dans l’égout en formant « barrage ».
    La question posée au sujet des travaux « quand ? » est la bonne.
    Impact : positif et vital pour tous absolument.
  2. Une réunion aura bien lieu à la commune le mardi 3/11 à 9h. Elle concerne une étude menée par la VUB sur les « phénomènes d’eau » à Forest, financée par la région (en présence de la déléguée d’E.H, F. Oncklinckx).
    Françoise y sera présente pour représenter le « terrain ».
    Impact : potentiellement positif pour ceux chez qui il y a des remontées de nappes.
  3. By-pass entre la rue St Denis et le Geleytsbeek : les travaux devraient (conditionnel !) commencer en 2011.Impact : positif pour la rue St Denis.
  4. By-pass de la rue de la Station : il était absolument refusé par la région jusqu’il y a peu, mais la commune (pouvoir politique) commence à changer de position à ce sujet.Impact : potentiellement positif pour le trottoir de la place St Denis.
  5. Le bassin d’orage n’a d’autre fonction que de réguler (temporiser) la sortie de l’eau dans le Geleytsbeek (sous l’usine) en cas d’afflux très violent.
    Mais pour qu’il nous protège directement, il faudrait que nos canalisations y soient reliées. Ce sera le cas via le by-pass de la rue de l’Eau, mais c’est tout.
    Et sa capacité (18.000m3) ne nous met pas à l’abri des reflux, qui pourraient néanmoins s’atténuer SI la totalité du collecteur sous l’usine remplissait sa fonction.
  6. Indépendamment des défauts de notre système d’égouttage, nos maisons peuvent elles aussi avoir des défaillances : un raccordement trop bas dans l’égout commun, un égout cassé sous la maison, etc.
    Ces défaillances aggravent la situation ou peuvent placer votre maison « en tête » des inondations : quand personne n’a d’eau, vous en avez, par exemple. Ou quand tout le monde en a peu, vous en avez beaucoup…

Bisou à tous. Ne perdez pas courage. La colère est une partie de notre source d’énergie, et cette colère est juste. Notre ennemi principal c’est le fatalisme.

Françoise.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :