Une vague (de constructions) à Forest

19 Jan

D’après les informations du Soir (15.01.2008).

Le centre de la commune de Forest voit déferler une impressionnante vague de projets immobiliers.

« A proximité de l’hôtel communal, quatre quartiers vont voir le jour. Quelque 900 logements sont prévus, ce qui devrait amener entre 2.000 et 3.000 nouveaux habitants » (échevin de l’urbanisme, Marc-Jean Ghyssels, dans Le Soir du mardi 15 janvier 2008).

Du point de vue qui nous intéresse en priorité — les inondations de nos maisons —, on peut légitimement craindre une augmentation de l’imperméabilisation de sols

L’échevin semble avoir conscience de cet aspect des choses : « Nous sommes très exigeants quant aux normes environnementales ». Il assure que la Commune a une réflexion sur la récupération des eaux de pluie, et qu’elle envisage notamment des toitures vertes ou avec rétention d’eau, mais aussi, plus original, des vides techniques en dessous des voiries, faisant office de mini-bassins d’orage.

Des éléments encourageants, mais qui restent en l’état fort vagues et qui amènent beaucoup d’interrogations. Affaire à suivre.

(infographie Le Soir)
Publicités

2 Réponses to “Une vague (de constructions) à Forest”

  1. René VDH janvier 27, 2008 à 10:48 #

    Cher François,

    Si ma mémoire est bonne, il s’agit de pas moins de 100 appartement avec 100 plaves de parking
    dans la rue Du Dries.
    Je t’embrasse,

    René
    Secrétaire Groupe Moteur du Maroc.

  2. debatty avril 7, 2008 à 12:51 #

    92 appartements, 92 places dans le parking, du logement moyen; supposer que les personnes qui peuvent s’offrir du « logement moyen » s’offriront seulement un véhicule , c’est de l’idéalisme ou de la naïveté -l’un n’étant pas toujours pareil à l’autre! Donc une pression de véhicules sur un tout petit quartier qui laisse sceptique -pas le quartier, la pression!
    Quant au « bassin d’orage », il était prévu côté Dries sur 20,4m3: moins que la contenance de la moindre de nos caves en situation d’inondation.
    Généreusement, le volume a été doublé: toujours aussi risible. Argument: soyez contents, c’est le double du volume légal! Mais la loi ne prévoit rien de spécifique pour des quartiers à risque, risible donc encore…
    Enfin, la très sérieuse AUAT (Agence pour l’Urbanisme et l’Aménagement du Territoire) donne à Forest la palme du béton pour les années autour de 2002… sans qu’aucun « aménagement urbain » remarquable n’ait accompagné ce béton, à ma connaissance.
    Mais peut-être qu’aujourd’hui, tout va changer? Et qu’on tiendra VRAIMENT compte de la qualité de vie des riverains?
    NB les zarchitek, en commission de concertation, ont fait valoir qu’il n’y aurait pas plus de surface imperméable qu’avant: faux…leurs propres chiffres, disponibles dans le dossier, indiquent que la surface imperméable passera de 4180m2 (actuel) à 5190m2 (projet). Soit une augmentation de 25%.
    Quand la clarté sera t’elle enfin de mise?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :